cuisine thailandaise en abondance

La cuisine thaïlandaise

En Thaïlande, la nourriture constitue un élément central de toute occasion sociale, et elle devient souvent l’occasion sociale en soi ou une raison de célébrer. Cela est dû en partie à la nature amicale et sociale des Thaïlandais, mais aussi à la manière dont la nourriture est commandée, servie et consommée. La famille et les amis s’unissent et partagent à travers la nourriture. Et à ça, j’adhère à 2000%

Les saveurs principales de la cuisine thaï

Un repas thaïlandais typique comprend cinq saveurs principales : salé, sucré, acide, amer et épicé. En effet, la plupart des plats thaïlandais ne sont pas considérés comme satisfaisants à moins qu’ils ne combinent les cinq. Alors que l’assaisonnement thaï peut être assez relevé pour un palais étranger, la cuisine thaïlandaise garantit un équilibre de toutes les saveurs.

Pad thaï
Un délicieux pad thaï

Lorsqu’ils mangent au restaurant ou préparent un repas à la maison, un groupe de thaïlandais aura tendance à consommer une variété de plats de viande et/ou de poisson, ainsi que des légumes, un plat de nouilles et éventuellement de la soupe. Tout est partagé, sauf la soupe que chaque personne peut commander, ou chaque personne reçoit un bol personnel pour obtenir une portion de soupe.

Le dessert ne sera parfois constitué que de fruits frais, comme l’ananas ou l’un des milliers de fruits tropicaux courants dans le pays (goyave, durian, mangoustan, papayes, bananes, tamarin ou mangues, parmi tant d’autres). Ou cela pourrait être quelque chose de plus élaboré, comme des gâteaux de riz colorés, des boulettes de riz enrobées de noix de coco, de gelée d’herbe ou un dessert aux haricots.

Les Thaïlandais mangent lentement et apprécient la nourriture, car un repas est aussi une occasion de partager un moment avec ses proches.

Les influences de la cuisine thaïlandaise

Les saveurs de la Thaïlande moderne proviennent de l’histoire ancienne. Dès le XIIIe siècle, le peuple thaïlandais avait établi ce que l’on pourrait considérer comme le cœur de la cuisine siamoise telle que nous la connaissons aujourd’hui : différents types de viandes et de fruits de mer combinés avec du riz, des légumes locaux, des herbes et de l’ail et du poivre très puissant. Plus tard, les Chinois ont apporté des nouilles en Thaïlande, ainsi que l’outil de cuisine thaïlandais le plus important : le wok en acier.

pad see ew en train de cuire
Cousin du pad thaï, le pad see ew, dans un wok

La cuisine thaïlandaise est également fortement influencée par les épices et les saveurs indiennes, comme en témoignent ses célèbres currys verts, rouges et jaunes. Impossible à confondre avec les currys indiens, les currys thaïlandais incorporent pourtant de nombreuses épices indiennes dans leurs pâtes, mais toujours en conservant leurs propres saveurs uniques grâce aux ingrédients locaux, tels que le basilic sacré thaïlandais, la citronnelle et le galanga.

D’autres influences sur la cuisine thaïlandaise viennent des pays voisins, comme le Vietnam, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Birmanie et la Malaisie. Ces influences abondantes et vastes se combinent pour créer le goût complexe de la cuisine thaïlandaise actuelle, l’une des cuisines du monde à la croissance la plus rapide et la plus populaire aujourd’hui.

nouilles au curry rouge dans un wok
Des nouilles au curry rouge thaï prêtes à être dévorées

Le riz

Rien n’occupe une place plus importante dans la cuisine thaïlandaise que le riz. Plat le plus servi de tous les repas, le riz est traité avec respect et jamais gaspillé. La Thaïlande cultive et sert de nombreuses variétés de riz, et le riz jasmin est le plus apprécié, mais aussi le plus cher. Le riz gluant ou collant est également assez courant, et le riz blanc est abondant et moins cher que le riz au jasmin tout en étant délicieux.

Les cuisiniers accordent beaucoup d’attention à la qualité du riz qu’ils achètent et disposent de nombreuses techniques pour savoir comment le cuire, quelle température utiliser, quelle quantité d’eau, comment le cuire à la vapeur et pendant combien de temps. Le riz peut faire ou défaire un repas.

Les nouilles sont très courantes, mais pas aussi courantes que le riz. Alors que le riz est servi à partager, les plats de nouilles sont souvent destinés à la consommation individuelle. Donc non, je ne partagerai pas mes nouilles, c’est la tradition.

L’importance du dressage

La présentation formelle de la nourriture est un autre aspect important de la culture thaïlandaise. L’attention portée aux détails et sa beauté lorsqu’elle est servie sont pertinentes pour l’expérience culinaire.

Indépendamment des belles saveurs qu’il offre, le plat doit être attrayant, et cet aspect honore le respect que la culture thaïlandaise a pour sa nourriture et ses ingrédients. La présentation de la cuisine thaïlandaise est parmi les plus exquises au monde; les plats de service sont décorés avec toute une variété de légumes et de fruits sculptés dans des fleurs, les sautés incluent des légumes élégamment sculptés dans le plat lui-même. Les chefs sont formés à l’art de la sculpture car la nourriture nécessite une attention supplémentaire au-delà de la cuisson et dans le domaine de l’esthétique.

bœuf tigre qui pleure
Le bœuf tigre qui pleure, avec une présentation “qui pète”

La plupart des plats sont proposés en bouchées, une façon astucieuse de contourner le fait que le bouddhisme décourage la cuisson d’un animal entier. Ainsi, le poisson, le bœuf, le porc et le poulet sont tranchés avant la cuisson, ainsi que tous les autres ingrédients, également hachés et coupés en cubes.

Le pays du grignotage

Hormis les repas, les Thaïlandais sont des “grignoteurs” réputés. En Thaïlande, il est facile de se procurer une collation rapide mais délicieuse pour quelques centimes le long de la route ou sur les marchés. Les collations populaires comprennent les rouleaux de printemps, du saté de poulet ou de bœuf, des crudités avec trempette épicée, des soupes, des salades et des sucreries en tout genre

Les ingrédients principaux de la cuisine thaï

1 Commentaire

  1. Dutu nicole

    Bonsoir vraiment très interessant. J adore vos recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *