À propos

Que tu sois nouveau ou l’un des premiers qui me suivait lorsque j’ai commencé à partager ma cuisine au monde, le but de cette page est que vous puissiez mieux me connaître.

Qui suis-je ?

Je suis basé en Belgique mais je suis en fait d’origine franco-américaine. Pour compenser les calories, je pratique le karaté depuis plus de 20 ans maintenant et j’étudie le commerce international. En plus de ma passion sans fond pour la cuisine, j’adore lire (principalement de la science fiction, donc si vous avez des recommandations je prends), la science, l’économie, …

Au départ, la cuisine est pour moi un moyen qui justifie la fin : manger. Petit j’avais la fâcheuse tendance de trouver solution à tout, surtout en manière de sucreries. Plus de bonbons dans l’armoire ? Pas de problème le sucre existe, il n’y a donc plus qu’à en faire du caramel ! Héro de ma fratrie en ces temps de guerre, c’est très vite devenu un réflexe de pallier aux manques de vivres !

Ainsi, ma passion pour la cuisine a toujours été basée sur ce principe de reproduire ce que j’aimais pour le rendre accessible à volonté !

Puis, de fil en aiguille, dès que je goûtais un nouveau plat et que je l’aimais, je tentais de le reproduire aussi fidèlement que possible à la maison. Du canard laqué au poulet frit en passant par la paella, les tacos ou le poulet yassa : rien ne m’échappe. Au fur et à mesure que mes techniques s’amélioraient, j’ai tout doucement commencé à explorer des cuisines de plus en plus inconnues pour moi : cambodgienne, guatémalienne, sénégalaise, … et c’est devenu une véritable passion.

Mon objectif premier est de progresser personnellement au niveau culinaire et bien manger (héhé) en découvrant un maximum de nouvelles saveurs. Le but de mon blog est de démystifier la cuisine en général mais surtout asiatique, je veux encourager les gens à faire un maximum de choses eux-mêmes en achetant le moins de produits transformés possibles. Enfin, de nos jours on dirait de plus en plus “ultra-transformés”.

Je ne veux pas proposer des plats forcément “healthy” mais un poulet frit maison sera toujours meilleur pour la santé (et au goût) qu’un poulet de fast food. Quitte à manger mal, autant maximiser le plaisir !