bœuf tigre qui pleure

Bœuf tigre qui pleure facile

Le bœuf tigre qui pleure ou larmes du tigre est un incontournable de la cuisine thaïlandaise. De fait, un restaurant thaï n’est pas un vrai restaurant thaïlandais si il ne sert pas de bœuf tigre qui pleure sur son menu.

Mais malheureusement, comme dans beaucoup de cas : les ingrédients sont souvent de mauvaise qualité, que ce soit la viande caoutchouteuse ou les épices pas fraîches (voir omises par souci de simplicité), le goût peut être bien différent de celui du plat d’origine.

Donc, si vous aimez déjà la version restaurant, la version homemade va vous ravir

pad see ew en train de cuire
Pourquoi ne pas accompagner le plat par un pad see ew ?

Les ingrédients du bœuf tigre qui pleure

La sauce soja light: Trouvable dans tous les magasins, c’est de la sauce soja salée simple. Cliquez ici pour apprendre tout sur la sauce soja

La sauce poisson: élément plus qu’essentiel. On la trouve aussi en grande surface, donc rien de très exotique, ne vous en faites pas 🙂 Elle se conserve très longtemps donc ça donnera une excuse pour réaliser mon plat thaï préféré, le pad see ew

Le sucre: Utilisez votre sucre préféré, mais traditionnellement on privilégiera le sucre de palme

Conseils pour le bœuf tigre qui pleure

C’est vraiment très important que la poêle soit très chaude. Patience est mère de délice : une viande saisie de manière correcte va vous donner une saveur optimale.

Tu veux une autre recette de restaurant thaï ? Rendez-vous ici pour ma recette de pad thaï et clique pour ma recette de poulet sauté au basilic thaï

Pad thaï
Un délicieux pad thaï en accompagnement
bœuf tigre qui pleure

Bœuf tigre qui pleure facile

Une recette facile et délicieuse de bœuf larmes du tigre
Imprimer la recette Pinner la recette
4.68/5 (59)
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 20 minutes
Type de plat: Entrée
Cuisine: Thaïlandaise
Portions: 4 personnes
Calories: 29kcal
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 2 steaks de bonne qualité

MARINADE

  • 3 cuillère à soupe de sauce poisson
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja light
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 0.25 cuillère à café de coriandre émincée
  • 0.25 cuillère à café de poivre noir

SAUCE POUR TREMPER

  • 6 cuillères à soupe de sauce poisson
  • 5 cuillères à soupe de jus citron
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 1 piment ( séchés et moulus, OU 1 à 2 cuillères à café de séchés)
  • 2 tomates hachées finement
  • 1 poignée de coriandre fraîche, feuilles et tiges, hachée
  • 1 cuillère à café de khao khua (riz gluant grillé en poudre) optionnel

Procédé

  • Mariner les steaks 15 à 30 minutes
  • Réaliser la sauce en mélangeant tous les ingrédients ensemble
  • Bien faire chauffer une poêle à feu très vif. Saisir les steaks 2 min de chaque côté (ça doit être encore saignant, du coup ça dépend fortement de l’épaisseur)
  • Découper en fines lamelles

Notes

Utiliser une pièce à cuisson rapide

Nutrition

Portion: 150g | Calories: 29kcal | Féculents: 6g | Protéines: 2g | Fat: 0.2g | Lipides saturés: 0.03g | Graisses polyinsaturées: 0.1g | Graisses monoinsaturées: 0.02g | Sodium: 1433mg | Potassium: 241mg | Fibre: 1g | Sucre: 4g | Vitamine A: 639IU | Vitamine C: 25mg | Calcium: 17mg | Fer: 1mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Vaisselle de chez Les Secrets du Chef

3 commentaires

  1. BERNADETTE GALEA

    Bonjour je vais essayer cette recette parce qu elle ressemble à un plat que nous degustons au restau qu ils appellent le bœuf looklack (pas sûre de l orthographe
    Et aussi je ne vois pas de recettes avec du poisson..

  2. 5 stars
    Bonjour, recette testée aujourd’hui. Toutes les saveurs sont au rendez-vous ! Une remarque toutefois : la sauce d’accompagnement est très salée du fait de ne pas avoir dilué le nuoc mam. A renouveler en testant le rapport nuoc mam + jus de citron = volume d’eau à ajouter
    (ex. 100ml de sauce de poisson +100g de sucre+100ml de jus de citron (ou vinaigre blanc)+200ml d’eau tiède

  3. merci pour cette merveille ! depuis qu’on l’a découverte on ne s’en lasse plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette