pousses de soja dans un bol sombre

Les pousses de soja, qu’est-ce que c’est ?

Ce que l’on désigne généralement sous le terme de pousses de soja sont en réalité les jeunes pousses de haricot mungo, également connu sous le nom de haricot vert, d’où la confusion courante.

Pour les produire, on fait germer les graines de haricots mungo dans l’eau. Une fois que les graines ont germé, l’eau est évacuée et les pousses sont placées dans un endroit frais et sombre pour leur croissance.

Quel goût ont les pousses de soja ?

Ces pousses de haricot mungo sont très croquantes et possèdent un goût frais et agréable, ce qui les rend idéales pour accompagner de nombreux plats.

pousses de soja assiette bleue et fond en bois

De plus, grâce à leur méthode de production, elles peuvent être considérées comme des légumes disponibles toute l’année. On peut les trouver dans la plupart des supermarchés, généralement au rayon des fruits et légumes.

Bienfaits des pousses de soja

Sur le plan nutritionnel, les pousses de soja sont composées principalement d’eau et sont donc très peu caloriques.

Néanmoins, elles sont également riches en éléments nutritifs bénéfiques pour la santé. Elles contiennent une grande quantité de protéines, qui peuvent représenter jusqu’à 40% de leur composition, ainsi que des omégas 3, souvent insuffisants dans notre alimentation.

pousses de soja sur assiette blanche avec fond blanc

Elles sont également une bonne source de vitamines B et C, de minéraux et de fibres. Vous pouvez consulter un tableau détaillé de leur valeur nutritionnelle ici.

Cette richesse nutritionnelle confère aux pousses de soja de nombreux avantages pour la santé, tels que la réduction de l’hypertension, la prévention des cancers et l’aide à la digestion. Il est surprenant de constater tous ces bienfaits pour des petites pousses qui semblent principalement composées d’eau !

Dans quelles recettes utiliser les pousses de soja ?

Les pousses de soja sont largement utilisées dans toute l’Asie, chaque pays les adaptant à sa propre tradition culinaire.

On les retrouve dans la cuisine chinoise (riz frit, potage pékinois, …), indienne (équilibrage du curry), japonaise (sautés, soupes), coréenne (namul, bibimbap), thaïlandaise (plats sautés comme le pad thaï, soupes), indonésienne (soupes, salades) et vietnamienne (Nems et autres accompagnements)

pad thaï dans un wok en fonte sur fond de bois
Magnifique pad thaï bien garni de germes de soja

En cuisine, les pousses de soja peuvent être consommées crues ou cuites. Crues, elles sont délicieuses dans les salades, en association avec d’autres légumes croquants tels que les carottes ou les poivrons, ou encore pour ajouter du croquant et de la fraîcheur à vos sandwichs.

Cuites, elles sont savoureuses sautées avec des nouilles ou en wok avec des légumes émincés comme les courgettes, les poireaux, les carottes et les poivrons.

Elles constituent également un ingrédient incontournable des rouleaux de printemps, il serait donc regrettable de les négliger si vous envisagez d’en préparer un jour. Vous pouvez également les faire bouillir pour en modifier légèrement le goût, puis les utiliser pour concocter de délicieuses salades coréennes.

poulet caramélisé du sichuan sur une assiette blanche
Délicieux poulet caramélisé du sichuan, hyper garni en pousses de soja

Les pousses de soja sont très polyvalentes et peuvent être intégrées dans une grande variété de recettes. Elles apportent non seulement une saveur fraîche et croquante, mais aussi une multitude de bienfaits pour la santé.

N’hésitez pas à les essayer dans différentes préparations pour découvrir toutes les façons de les apprécier et de profiter de leurs avantages nutritionnels. Grâce à leur disponibilité tout au long de l’année, vous pourrez les intégrer facilement à votre alimentation régulière et ainsi profiter de leur goût délicieux et de leurs bienfaits pour la santé.

Où acheter des pousses de soja ?

De nos jours, pas besoin de vous rendre en supermarché asiatique ! Sauf si vous cherchez le meilleur rapport quantité/prix. En effet, on les trouve dans la majorité des supermarchés en France ou en Belgique

Comment conserver les haricots mungo ?

Ils durent généralement 3-4 jours maximum au frigo mais ça ne dure vraiment pas longtemps

pousses de soja ayant germé dans un tupperware

Comment faire pousser des pousses de soja ?

Faites pousser vos propres pousses de soja à la maison !
Imprimer la recette Pinner la recette
Pas encore de notes
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 2 days
0 minutes
Temps total: 2 days 10 minutes
Type de plat: Sauces et condiments
Cuisine: Asiatique
Mot-clef: germes de soja, Haricots mungo, pousses de soja
Portions: 1 poignée de pousses de soja
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 1 poignée de haricots mungo
  • 500 ml d’eau environs

Procédé

  • Ajouter les haricots mungo dans un grand bol
  • Rincez-les 3 à 4 fois dans une grande quantité d’eau fraîche et propre. Débarrassez-vous de l’eau
  • Versez de l’eau fraîchement filtrée et laissez tremper pendant au moins 9 à 12 heures. Il est préférable d’utiliser de l’eau bouillie/déchlorée (et refroidie à température ambiante évidemment)
  • Si le trempage dure plus de 9 heures, jetez l'eau et remplissez d'eau fraîche. Cela empêche les germes de soja de développer une odeur de moisi
  • Lorsque vous êtes prêt à faire germer les haricots mungo, jetez l'eau dans laquelle ils étaient trempés. Rincez-les au moins 3 fois à l'eau claire. Égoutter dans une passoire.
  • Transférez les haricots mungo trempés et égouttés dans un bocal ou un récipient. Assurez-vous qu’il n’y a pas d’eau dedans car nous ne voulons pas qu’ils moisissent
  • Couvrir partiellement avec un couvercle lâche ou avec un chiffon
  • Transférez le bol/pot dans un endroit chaud et sombre à l’abri de la lumière du soleil. Laisse le
  • tranquille jusqu’à ce que les haricots germent. Le temps de germination dépend de la température. Certains haricots mungo poussent en quelques heures et certains prennent jusqu’à un jour ou deux.
  • Après 12 heures, vérifiez-les s’ils ont germé. Si vous préférez les faire pousser plus longtemps, saupoudrer d’eau propre et laisser tout l’excès d’eau s’écouler du paquet ou le bocal/bol. Tout excès d’humidité laissé dans les haricots mungo peut les faire pourrir facilement.
  • Réfrigérer les germes de haricot mungo dans un bocal hermétique propre et sec et utiliser avec dans 2 à 4 jours.

Notes

À utiliser sans limites pour garnir tous vos plats asiatiques !!
Dans les 24 heures, les haricots mungo devraient avoir commencé à germer, sinon cela signifie qu’ils sont morts.
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette