Mame gohan sur fond de bois dans un bol blanc

Mame Gohan – Riz aux Petits Pois Japonais

Une recette printanière à base de riz blanc et de petits pois; le banger des Takikomigohan simple et rapide avec peu d’ingrédients ! 

Les petits pois reviennent à la mode, et pas que dans les défilés ! Le vert, surtout au printemps, on l’aime dans notre assiette, et bien accompagné s’il vous plaît. Je vous propose ici une délicieuse recette japonaise de riz blanc cuit aux petits pois.

Je vous l’accorde, techniquement, on a tout juste passé la saison des petits pois. Si on faisait un peu durer cette douce période qu’on a pas eue ?

tori katsu sur fond de bois
À accompagner d’un délicieux Tori katsu

Qu’est-ce que le Mame Gohan ? 

Le Mame Gohan est un plat relativement simple de visu. Il ne se compose que de riz cuit à la vapeur et de petits pois. Simple et efficace ceci dit. Si c’est une composition simple, voire rudimentaire, le Mame Gohan n’est pourtant pas dénué de saveurs malgré sa maigre liste d’ingrédients !

C’est un plat emblématique de la cuisine japonaise, surtout aux débuts du printemps, quand les premiers rayons de soleil se pointent et qu’on peut profiter de la saison des petits pois. 

De manière générale, quand on dit “Mame Gohan”, on fait directement référence à la recette de riz aux petits pois. Cependant, il faut savoir que “Mame” est un terme japonais qui désigne tout type de haricot ou de légumineuse.

Comme c’est le cas pour les haricots “eda mame” qu’on peut rajouter dans ma recette de nouilles sauce cacahuète par exemple. Quant à “Gohan”, ce terme-ci signifie tout simplement “riz”. 

nouilles saté
Mes nouilles sauce cacahuète

Au Japon, il existe d’ailleurs un terme bien particulier pour désigner ce genre de plat. On parle de Takikomigohan. Grosso modo, c’est une expression japonaise qu’on peut traduire par “riz cuit avec…”.

Donc oui, il désigne une catégorie de plat, dont fait partie le Mame Gohan, comprenant du riz japonais assaisonné avec du dashi et de la sauce soja. On peut l’accompagner de champignons (comme les Shimeji ou Enoki), de légumes, de viande, de poisson… 

Vous l’aurez compris, le Takikomigohan englobe plein de préparations différentes, tant que les ingrédients qui composent le plat sont cuits avec le riz. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de s’imprégner de toutes les saveurs.

Il existe donc plein de variantes, comme le Tai-Meshi, l’Ayu-Meshi ou le Gomoku-Meshi avec ses champignons shiitake, ses pousses de bambou, ses racines de bardane, ses pousses de soja, ses morceaux de poulet… En ce qui nous concerne, on ne se contentera aujourd’hui que de petits pois et de quelques condiments

Les ingrédients principaux du Mame Gohan

ingrédients du mame gohan sur fond de bois

Le riz japonica: fatalement, le riz étant l’ingrédient de base de l’alimentation au Japon, on utilisera pour cette recette un type de riz appelé “japonica”. Son nom parle assez bien de lui-même, c’est un riz qu’on trouve dans beaucoup de recettes japonaises, comme les Donburi.

Il doit vous être familier si vous avez déjà testé mes recettes d’onigiri ou de Yakimeshi. Je vous conseille par ailleurs ailleurs de jeter un coup d’œil à mon guide sur les différentes sortes de riz afin de l’utiliser au mieux. 

Les petits pois: on n’y pense pas souvent, et pourtant, quand ils sont là, ils font leur effet. Il n’y a qu’à voir le riz cantonnais. Les petits pois, c’est le légume-star du Mame Gohan. Ils sont tout à fait adaptés à la saison et ajoutent un léger croquant au plat. 

Le saké: évidemment, on ne laissera pas le riz blanc avec les petits pois pour seule fantaisie. Pendant la cuisson, il vous faudra ajouter quelques condiments pour bonifier le plat, et le saké est un de ces éléments qui changera la donne.

C’est un vin de riz qu’on utilise souvent en cuisine; pas qu’à l’apéro ! C’est floral, velouté, doux. Ça parfume n’importe quel plat. On en retrouve notamment dans le poulet Teriyaki ou dans le Tokashi Butadon, pour rester dans les recettes à base de riz ! 

Le kombu: au cas où ça vous échapperait, le kombu, au même titre que le nori ou l’aonori, est une sorte d’algue largement consommée au Japon.

Comme il est l’un des trois ingrédients principaux du dashi, il devient essentiel dans la préparation de la soupe Miso, des nouilles Zaru Soba ou des ramen. Dans la recette du Mame Gohan, c’est aussi un élément important. Le kombu apporte de la nuance avec son goût umami. À ne pas zapper donc. 

La sauce soja light: une petite touche de sel pour équilibrer les saveurs voisines du saké et du kombu ne fera pas de mal. Ayez toujours de la sauce soja light dans vos placards, elle servira pour quasiment tous vos plats ! 

Le dashi: sans le kombu justement, il ne pourrait pas exister. Et quelle peine ce serait ! Le dashi est l’un des piliers de la cuisine japonaise. Un bouillon sans lequel de nombreuses recettes perdraient leur raison d’être. Vous imaginez des Kitsune Udon sans dashi vous ?!

Conseils pour réussir le Mame Gohan

Dans cette recette, j’utiliserai des petits pois congelés. Si toutefois vous préférez des frais, je vous recommande d’une part de cuire vos petits pois à part pour éviter cette mine “défraîchie” et froissée qu’ils risquent d’avoir si vous les mettez avec le riz dans le cuiseur.

Dans un second temps, je vous conseille également de conserver l’eau dans laquelle vous avez cuit vos petits pois pour l’ajouter au riz au moment de sa cuisson. Ça le laissera imprégner la saveur du petit pois.

Mame gohan sur fond de bois dans un bol blanc

Mame Gohan – Riz aux Petits Pois Japonais

Une recette printanière à base de riz blanc et de petits pois; le banger des Takikomigohan simple et rapide avec peu d’ingrédients !
Imprimer la recette Pinner la recette
5/5 (7)
Temps de préparation: 2 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 12 minutes
Type de plat: Accompagnement, Entrée, Plat principal
Cuisine: Japonaise
Portions: 2 personnes
Calories: 433kcal
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 150 g de petits pois congelés

Cuisson du riz

  • 200 g de riz japonica poids sec
  • 1 cuillère à soupe de saké
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 2 morceaux de kombu
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja light
  • Dashi en poudre mélangé à de l’eau. La quantité dépendra de votre cuiseur à riz

Procédé

  • Rassemblez tous les ingrédients
    ingrédients du mame gohan sur fond de bois
  • Rincez le riz 4-5 fois jusqu’à eau transparente, égouttez
    200 g de riz japonica
    riz rincé
  • Dans la cuve d’un cuiseur à riz, ajoutez le riz bien égoutté
  • Ajoutez le saké, la sauce soja et le sel, puis complétez avec le dashi jusqu’à la bonne hauteur pour votre cuiseur à riz
    1 cuillère à soupe de saké, 0.5 cuillère à café de sel, 1 cuillère à soupe de sauce soja light, Dashi en poudre
    ingrédients dans cuiseur à riz
  • Placez le kombu sur le dessus et lancez la cuisson du riz
    2 morceaux de kombu
  • Une fois le riz cuit, retirez le kombu
    kombu dans cuiseur après cuisson
  • Ajoutez les petits pois congelés et refermez directement le cuiseur à riz.
    150 g de petits pois congelés
    petits pois dans cuiseur
  • Ils vont rapidement décongeler
    petits pois décongelés

Notes

Dans cette recette, j’utiliserai des petits pois congelés. Si toutefois vous préférez des frais, je vous recommande d’une part de cuire vos petits pois à part pour éviter cette mine “défraîchie” et froissée qu’ils risquent d’avoir si vous les mettez avec le riz dans le cuiseur.
Dans un second temps, je vous conseille également de conserver l’eau dans laquelle vous avez cuit vos petits pois pour l’ajouter au riz au moment de sa cuisson. Ça le laissera imprégner la saveur du petit pois.

Nutrition

Calories: 433kcal | Féculents: 93g | Protéines: 11g | Fat: 1g | Lipides saturés: 0.2g | Graisses polyinsaturées: 0.3g | Graisses monoinsaturées: 0.2g | Sodium: 141mg | Potassium: 263mg | Fibre: 7g | Sucre: 4g | Vitamine A: 577IU | Vitamine C: 30mg | Calcium: 34mg | Fer: 3mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette