riz sauté au thon coréen sur fond de bois

Riz au Thon Coréen – Kimchi jjampong bokkeumbap

Une délicieuse recette de riz sauté au thon coréen, un classique rehaussé par du kimchi ultra savoureux et hyper rapide à réaliser

Le Kimchi jjampong bokkeumbap (김치참치볶음밥) est un plat coréen populaire à base de riz sauté, de kimchi et de thon en conserve. C’est un repas simple et rapide à préparer, idéal pour un dîner en famille ou un déjeuner sur le pouce.

Le kimchi, élément central de la cuisine coréenne, apporte au plat son goût piquant et fermenté caractéristique. Le thon, quant à lui, lui confère une texture moelleuse et un goût légèrement iodé. Pour une saveur encore plus riche, on y ajoute gochujang (고추장), une pâte de piment coréenne, et bien évidemment: de l’huile de sésame.

bol noir contenant du kimchi maison sur fond de bois
Ma recette de kimchi

N’hésitez pas à agrémenter votre riz au thon d’autres ingrédients selon vos envies, comme des oignons, des carottes, des œufs ou encore du gim (김), des feuilles d’algues séchées (le nori). Servez le plat avec une salade fraîche et de la sauce soja pour un repas complet et savoureux.

Conseils pour réussir le Riz au Thon Coréen

Le kimchi

Le kimchi est la star incontestée de ce plat. Pour un résultat optimal, utilisez un kimchi fermenté depuis au moins deux semaines, ce que l’on appelle communément du “kimchi âgé”. Si votre kimchi est frais et manque de piquant, n’hésitez pas à ajouter un quart à une demi-cuillère à café de vinaigre de riz pour relever son acidité. Après bon, comme pour une recette de Bibimbap, c’est vraiment vous et seulement vous avec vos goûts personnels qui décidez de ce que vous mettez dedans

Le thon

Pour le thon, vous pouvez opter pour une version en conserve à l’huile ou à l’eau, selon vos préférences. Le thon à l’huile offrira une saveur plus riche et complexe, tandis que celui à l’eau apportera une touche plus neutre.

Le riz

En Corée, le riz gluant à grains courts ou moyens, de type japonica, est traditionnellement utilisé. Ces variétés sont plus courtes, plus rondes et plus collantes que le riz indica à grains longs. Le riz Calrose et le riz Koshihikari, également connus comme du riz à sushi, en sont de bons exemples. On les utilise aussi pour les sushis coréens, le Kimbap

kimbap coréen sur fond de bois
Ma recette de kimbap

Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez opter pour un riz à grains longs comme le Jasmin ou le Basmati. Cependant, je privilégie personnellement le riz à grains courts car il confère au plat un goût sucré plus naturel et une sensation de satiété plus importante.

Un riz parfaitement adapté

Pour une texture idéale, il est préférable d’utiliser du riz cuit la veille et conservé au frigo. Si vous n’en avez pas, vous pouvez cuire du riz frais en utilisant un peu moins d’eau que la quantité habituelle (10%). Cela permettra d’obtenir un riz plus sec, idéal pour le riz sauté.

La touche finale : un garnissage gourmand

L’accompagnement le plus populaire pour le Kimchi Bokkeumbap est l’œuf au plat. Vous pouvez également agrémenter votre plat d’algues séchées effilochées, de graines de sésame grillées ou d’oignons verts finement coupés. Du furikake japonais fonctionne aussi très bien.

riz sauté au thon coréen sur fond de bois

Riz Sauté au Thon Coréen

Une délicieuse recette de riz sauté au thon coréen, un classique rehaussé par du kimchi ultra savoureux et hyper rapide à réaliser
Imprimer la recette Pinner la recette
4.64/5 (11)
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 15 minutes
Type de plat: Accompagnement, Plat principal
Cuisine: Coréenne
Portions: 2 personnes
Calories: 1021kcal
Auteur: Marc Winer

Equipment

Ingrédients

  • 150 g de kimchi coupé en petits morceaux
  • 200 g de thon en conserve, égoutté. De préférence conserve avec de l’huile.
  • 400 g de riz à sushi cuit, lavé 6-7 fois avant la cuisson. 100g poids sec est égal à plus ou moins 200g poids cuit
  • 50 g de maïs en conserve, égoutté
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame de préférence grillé
  • 4 gousses d’ail émincées

Sauce

  • 1 cuillère à soupe de jus du kimchi
  • 1 cuillère à soupe de gochujang réduire selon votre tolérance
  • 1.5 cuillère à soupe de sauce soja light
  • 1.5 cuillère à soupe de sucre roux

Garniture

  • Oignons verts finement tranchés
  • Graines de sésame
  • Feuilles de nori en lanières
  • 2 oeufs au plat, 1 par assiette

Procédé

  • Ajouter les ingrédients pour la sauce dans un bol et bien mélanger. Mettre de côté.
    1 cuillère à soupe de jus du kimchi, 1 cuillère à soupe de gochujang, 1.5 cuillère à soupe de sauce soja light, 1.5 cuillère à soupe de sucre roux
    sauce mélangée
  • Faire chauffer un wok à feu moyen-vif et ajouter l’huile de cuisson neutre
  • Ajouter l’ail, faire sauter 1 min
    4 gousses d’ail
    ail dans wok
  • Ajouter le kimchi et remuer pendant 2 à 3 minutes, jusqu’à ce qu’il soit ramolli.
    150 g de kimchi
    kimchi dans wok
  • Ajouter le thon en conserve et mélanger jusqu’à ce que le tout soit bien combiné.
    200 g de thon
    thon dans wok
  • Ajouter le riz et la sauce, mélanger soigneusement.
    400 g de riz à sushi
    assaisonnements dans wok
  • Ajouter le maïs et l’huile de sésame. Mélanger jusqu’à ce que le tout soit bien combiné. Servir.
    50 g de maïs, 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
    maïs dans wok
  • Garnir de graines de sésame, d’oignon vert et de lanières d’algues séchées. Placer un œuf au plat sur chaque portion.
    Oignons verts, Graines de sésame, Feuilles de nori, 2 oeufs

Notes

  • Utiliser de préférence du thon en conserve d’huile, pas d’eau
  • 100g poids sec est égal à plus ou moins 200g poids cuit

Nutrition

Calories: 1021kcal | Féculents: 172g | Protéines: 46g | Fat: 14g | Lipides saturés: 3g | Graisses polyinsaturées: 5g | Graisses monoinsaturées: 5g | Graisses trans: 0.01g | Choléstérol: 192mg | Sodium: 859mg | Potassium: 701mg | Fibre: 7g | Sucre: 3g | Vitamine A: 389IU | Vitamine C: 2mg | Calcium: 79mg | Fer: 7mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Sources culinaires

J’ai repris ici comme base la recette du blog anglophone “My Korean kitchen”, les principales modifications ont été l’ajout d’ail, l’huile de sésame etla modification de certaines proportions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette