bol noir contenant du kimchi maison sur fond de bois

Authentique Kimchi Coréen

Une délicieuse recette de Kimchi qui vous permettra de retrouver des saveurs authentiques à la maison

Probablement l’ingrédient le plus connu de la cuisine coréenne, le kimchi a conquis le monde des aliments diététiques. Mais qu’est-ce que c’est le kimchi exactement ? Et pourquoi est-il devenu si populaire ? Dans cet article, je vais vous raconter l’histoire du kimchi, à quoi il sert, et comment il est devenu la sensation qu’il est aujourd’hui.

L’histoire et l’origine du Kimchi

Ce plat d’accompagnement populaire a commencé en tant légumes simplement salés. Comme la plupart des plats fermentés, il était à l’origine un moyen de conserver les légumes pour les saisons les plus froides. Il n’y avait pas d’épices ou d’assaisonnements supplémentaires, ceux-là n’arriveront que beaucoup plus tard. Le kimchi que nous connaissons et aimons a mis des années à se perfectionner, mais il diffère toujours selon la région dans laquelle vous vous trouvez.

Bol de kimchi découpé
De toute beauté

Qu’est-ce que le kimchi ?

C’est une question un peu compliquée, car le kimchi n’est pas une seule chose unique. La plupart des gens le connaissent sous la forme de chou chinois fermenté avec du gochujang, du gochugaru et d’autres épices. Bien qu’il s’agisse bel et bien là de kimchi, il existe toute une variété d’autres types, pas seulement celui au chou. Il y a le celui de concombre, de radis et le kimchi de feuille de périlla pour n’en citer que quelques-uns, mais je reviendrais là-dessus plus tard.

Le kimchi, si on veut le définir de manière générale, est donc un légume fermenté en mélangeant du gochugaru, de l’ail, des oignons verts et de la pâte d’anchois, mais cela peut différer d’un ménage à l’autre. Après avoir tout mélangé, il est stocké dans un récipient étanche pour fermenter.

Dans le temps, la fermentation avait lieu dans de grands pots en argile, mais aujourd’hui, ça ne fermente généralement que dans un pot en verre ordinaire. Il n’y aura peut-être jamais de réponse claire à la question de savoir ce qu’est le kimchi, mais c’est peut-être ce qui fait la richesse de ce plat et explique pourquoi il est une composante très importante de la cuisine coréenne : il s’adapte à tous les goûts.

Le goût du kimchi

Selon le type que vous mangez, le goût peut varier, mais ils ont des profils de saveur généraux assez similaires. La pâte épicée dans laquelle ils fermentent donne aux légumes un goût aigre, sucré et épicé. Lorsque vous mangez quelque chose de gras, il peut amener un goût frais qui coupe directement la graisse, idéal donc pour accompagner mon poulet frit coréen.

Pourquoi est-ce qu’il est si populaire ?

Outre son goût délicieux, le kimchi regorge de bienfaits pour la santé tout en étant très faible en calories. Il contient de la vitamine A, de la vitamine C et de nombreuses autres vitamines et minéraux tout en ne contenant qu’environs 23 calories pour 150g. En raison du processus de fermentation, c’est également une excellente source de probiotiques qui sont fantastiques pour la santé intestinale.

Comment l’utiliser ?

J’espère que cet article a assez attisé votre curiosité pour essayer ce délicieux aliment, mais si vous ne savez pas comment l’utiliser… il sera gâché, voir pire jeté. Et ça, ce n’est pas quelque chose que je veux. Il existe de nombreuses façons de le déguster, mais voici quelques usages répartis par types :

Kimchi de chou chinois :

kimchi de chou chinois dans un bol noir
Kimchi de chou chinois

En tant que style le plus courant, il est utilisé dans toute une floppée de plats coréens. Vous pouvez l’utiliser comme plat d’accompagnement pour votre poulet frit préféré, ou l’utiliser dans du riz frit, du kimchi jjigae, du kimchi jeon (crêpe), ou même la nouvelle tendance : le combiner dans un sandwich avec du fromage fondu.

Kimchi de radis :

kimchi de radis dans un bol blanc
Kimchi de radis

Ce style est parfait pour les soupes et les ragoûts comme la soupe coréenne à l’os de bœuf (Seollengtang) ou la soupe de nouilles coupées à la main (Kalguksu).

Kimchi de concombre :

kimchi de concombre dans une assiette creuse
Kimchi de concombre

Le style de kimchi avec du concombre est principalement consommé pendant l’été car il est très rafraîchissant. Il est souvent apprécié avec un barbecue coréen, mais peut également être mangé avec d’autres plats de style « repas chaud d’été ». Il a une saveur assez forte, alors assurez-vous de le combiner avec des aliments au goût plus simple, sinon vous gâcheriez ces aliments. Par exemple, avec des nouilles à l’huile de sésame ça se marierait à merveille.

Les ingrédients principaux du Kimchi

ingrédients du kimchi maison sur fond de bois

Note sur les ingrédients

Le sel de mer coréen n’est pas indispensable, substituez par du gros sel

Les crevettes salées ne sont pas indispensables et la ciboulette coréenne peut être remplacée par des jeunes oignons

bol noir contenant du kimchi maison sur fond de bois

Authentique kimchi coréen

Une délicieuse recette de Kimchi qui vous permettra de retrouver des saveurs authentiques à la maison
Imprimer la recette Pinner la recette
4.63/5 (8)
Temps de préparation: 2 heures 30 minutes
Temps de salaison: 6 heures
Temps total: 8 heures 30 minutes
Cuisine: Coréenne
Mot-clef: kimchi, Kimchi de chou
Portions: 7 litres
Calories: 103kcal
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 4 kg de chou napa retirer les feuilles de chou extérieures épaisses épaisses mais laissez le chou entier
  • 3.9 litres d’eau
  • 285 g de gros sel de mer coréen pour l’eau salée
  • 97 g de sel de cuisine cristaux de taille moyenne (pour saupoudrer)

Assaisonnement pour kimchi / Pâte de kimchi

  • 2 cuillères à soupe de farine de riz gluant
  • 360 ml d’eau
  • 145 g de gochugaru
  • 540 g de radis coréen ou de radis daikon en julienne
  • 1 cuillère à soupe de sel de mer fin
  • 3.5 cuillères à soupe de sauce poisson
  • 2 cuillères à soupe de crevettes fermentées salées hachées
  • 90 g de ciboulette coréenne coupée en segments de 5 cm de longueur
  • 140 g de carottes coupées en julienne
  • 42 g d’ail émincé
  • 0.5 cuillère à soupe de gingembre émincé
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 75 g d’oignon mixé (avec un mixeur plongeant ou un hachoir à légumes) ou finement râpé

Procédé

  • Coupez le chou nappa en quartiers et rincez-le à l’eau courante. Assurez-vous que la tige est intacte.
    chou chinois coupé
  • Dissoudre le gros sel dans l'eau dans un grand bol.
    sel pour kimchi dans l'eau
  • Trempez le chou chinois dans l'eau salée un à la fois
    chou chinois dans l'eau salée
  • Transférez-le sur un plateau pour le saler davantage.
    chou sur plateau salé
  • Saupoudrez un peu de sel de cuisine et frottez la partie blanche épaisse du chou. Ouvrir délicatement chaque feuille et saupoudrer de sel sur la partie blanche épaisse. Répétez cette opération pour le reste du chou. Réservez l’eau salée du moment où vous avez fait tremper le chou pour une utilisation ultérieure.
  • Mettez le chou salé dans un grand sac en plastique ou un grand seau (côté en coin du chou vers le haut) et versez l’eau salée réservée.
    chou dans seau
  • Fermez le sac en plastique. Si vous utilisez un seau, placez quelque chose de lourd sur le chou pour appuyer dessus (par exemple une casserole lourde avec de l’eau).
    objet lourd sur seau
  • Mettez le chou de côté pendant 6 heures pour mariner. Tourner le chou à l’envers toutes les 2 heures. L’utilisation d’un grand sac en plastique de qualité alimentaire rendra le processus de retournement beaucoup plus facile que l’utilisation d’un grand seau.
  • Une fois le processus de trempage terminé, rincez les choux à l’eau courante, en particulier la partie blanche épaisse du chou, pour éliminer le sel. Mettez-les dans une passoire et laissez égoutter 1h.
  • En attendant, préparez la pâte de riz gluant. Mélanger la farine de riz gluant avec l'eau dans une casserole
    kimchi pâte de riz dans casserole
  • Faire bouillir à feu moyen pendant 5 à 8 minutes, jusqu'à ce qu'elle épaississe.
    pâte de riz bouillante
  • Une fois prête, transférez la pâte de riz dans le bol de taille moyenne et laissez-la refroidir.
    pâte de riz dans casserole
  • Une fois refroidi, ajouter le gochugaru et mélangez-les bien.
    gochugaru dans pâte de riz
  • Préparez un grand saladier et ajoutez les radis, le sel de mer fin, la sauce poisson et les crevettes salées. Laisser reposer 10 minutes pour que le radis sale. Ajouter la ciboulette coréenne, les carottes, l'ail émincé, le gingembre émincé, le sucre, l'oignon mixé et le mélange de gochugaru. Bien mélanger. Maintenant, l'assaisonnement pour kimchi / la pâte de kimchi sont prêts à l'emploi.
    pâte pour kimchi
  • Placer un quart de chou sur un plateau. Répartir les assaisonnements sur chaque feuille. (Vous n’avez besoin d’assaisonner qu’un côté de la feuille.) 1 à 2 petites poignées d’assaisonnement suffisent par quart de chou. Répétez cette étape pour le reste du chou. Ne tirez pas les feuilles de chou de la tige, laissez-les attachées pour qu’elles tiennent mieux.
    assaisonnement du chou
  • Transférer le kimchi dans un contenant à kimchi ou un contenant hermétique (et mettre le couvercle). Laissez-le à température ambiante pendant 24 heures, puis placez-le au réfrigérateur. Bien que vous puissiez commencer à le manger une fois qu'il est refroidi, vous devriez attendre 3 à 4 jours de plus pour qu'il développe plus de saveur.
    kimchi dans un bocal

Notes

Le kimchi peut généralement se conserver au réfrigérateur pendant quelques mois, mais selon les conditions de stockage, vous pouvez le conserver jusqu’à un an environ. 
Note sur les ingrédients
Le sel de mer coréen n’est pas indispensable, substituez par du gros sel
Les crevettes salées ne sont pas indispensables et la ciboulette coréenne peut être remplacée par des jeunes oignons

Nutrition

Calories: 103kcal | Féculents: 37g | Protéines: 9g | Fat: 7g | Lipides saturés: 1g | Graisses polyinsaturées: 4g | Graisses monoinsaturées: 2g | Sodium: 33425mg | Potassium: 1280mg | Fibre: 19g | Sucre: 11g | Vitamine A: 1818IU | Vitamine C: 27mg | Calcium: 249mg | Fer: 2mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette