onsen tamago sur fond de bois

Onsen Tamago – Oeufs Parfaits Japonais

Des œufs soyeux et satisfaisants cuits lentement selon la méthode japonaise traditionnelle… Un plat signature de la street food nipponne !

Le Japon est particulièrement connu pour ses quelques milliers de sources d’eau chaudes naturelles. Là-bas, on les appelle “Onsen”. Si beaucoup de visiteurs les apprécient pour leurs effets thérapeutiques et relaxants sur le corps, d’autres savent qu’elles en ont inspiré plus d’un en cuisine.

Rajoutons les œufs à l’équation, ça donne l’Onsen Tamago et c’est un délice pur et simple. Je vous propose de découvrir une recette typique de la cuisine japonaise, vous ne pocherez plus jamais les oeufs de manière classique. 

L’Onsen Tamago, qu’est-ce que c’est ? 

On peut traduire Onsen Tamago (温泉卵) par “oeufs de source d’eau chaude”. On les connait aussi sous le nom de “Ontama”. Très bien, mais qu’est-ce que c’est concrètement ? L’Onsen Tamago est en fait à l’origine un œuf poché lentement dans sa propre coquille dans de l’eau chaude de source volcanique.

Ce n’est pas qu’un œuf poché comme celui qu’on retrouve sur le dessus du Gyudon, il suit bel et bien une méthode de cuisson particulière. Le blanc est lisse et moelleux, tandis que le jaune est mi-cuit, le tout agrémenté d’un bouillon composé de dashi, de sauce soja, de mirin et garni d’oignons verts ou parfois de mitsuba.

gyudon sur fond de bois
Le délicieux Gyudon, le bol de riz japonais au boeuf

Rien à voir avec l’oeuf poché classique où le blanc est justement un peu plus ferme et le jaune, crémeux. Pour ne pas faire de déçus: non, il ne faudra pas trouver une source pour pouvoir cuire son œuf, la “source” de la cuisine suffira amplement ! 

La cuisson de l’Onsen Tamago

L’Onsen Tamago a donc une texture bien particulière et on se demande parfois comment on peut obtenir ce résultat. Il y a en réalité toute une chimie presque rigoureuse à suivre derrière cette préparation. Le jaune et la blanc d’oeuf se solidifient à des températures différentes, respectivement à 70°C et 80°C. Et c’est justement là qu’il faudra être méticuleux.

Pour avoir des blancs soyeux et des jaunes relativement tendres, il faudra tenir la température de l’eau entre 65 et 68°C de façon constante pendant 30 minutes. Autre rapport qui fonctionne: de 68 à 70°C pendant 20 minutes.

Et maintenant vous allez comprendre le lien avec les sources d’eau chaude: ce procédé imite la température des eaux thermales volcaniques du Japon. 

Histoire du Onsen Tamago

Vous l’aurez compris, l’Onsen Tamago est typiquement japonais, puisqu’il mobilise à l’origine les ressources de son territoire. Le Japon se trouvant sur la ceinture de feu du Pacifique, il regorge de sources chaudes et de volcans.

Le terme “Onsen” désigne de manière générale “source chaude”. Ne soyez donc pas surpris si d’aventure, vous profitez de ces Onsen sans voir d’oeuf poché à l’horizon. L’Onsen représente avant tout une tradition qui remonte à 720 après J.-C. environ. 

Mais voilà, c’est une pratique culturelle qui s’est aussi appliquée en cuisine. L’Onsen Tamago doit son nom à la manière dont ce plat est préparé. Un œuf en thalasso, oui.

oyakodon sur fond de bois
L’oyakodon est un autre plat japonais typique utilisant les oeufs

On dit qu’il serait surtout originaire des villes thermales de Beppu, sur l’île japonaise de Kyushu. Les températures chaudes et stables de ces eaux étaient l’endroit idéal pour ceux qui y laissaient leurs œufs et les retrouvaient parfaitement cuits en revenant.

On raconte d’ailleurs que le premier Onsen Tamago aurait été fabriqué il y a plus de 300 ans, quand un voyageur a justement laissé ses œufs dans une source par accident et les a retrouvés cuits à son retour. 

Les ingrédients principaux de l’Onsen Tamago 

ingrédients pour onsen tamago

Les œufs: Petits ou gros, l’un ou l’autre convient très bien, à savoir néanmoins que plus ils sont petits, plus ils cuisent vite. Veillez surtout à la qualité des œufs, surtout avec cette recette-ci. 

Le dashi: ça rajoute un peu de corps aux saveurs du plat. Les œufs étant déjà très doux, le dashi ajoute une saveur plus intense, riche en umami. Dans cette recette, vous pourrez utiliser le bouillon à partir de dashi en poudre.  

Le mirin: étant lui-même très doux, il révèle les notes sucrées du dashi. C’est un assaisonnement qu’on retrouve souvent dans les recettes à base d’oeufs; le Tamagoyaki, les oeufs à ramen ou Ajitsuke Tamago, le Tamago Sando…  

La sauce soja light: Tout comme le mirin, il est question d’équilibre. La sauce soja light est fluide et a une teneur en sel idéale pour l’Onsen Tamago pour qu’il ne soit ni trop sucré, ni trop salé. 

Le Katsuobushi: ce sont des copeaux séchés de bonite. Le katsuobushi a des saveurs salées et fumées assez prononcées. Ça se situe un peu entre la viande et le poisson en termes de goût.  

Le Kombu: Comme le nori ou l’aonori, c’est un type d’algue très prisé au Japon. C’est aussi l’un des éléments qui compose le Dashi, lui-même à la base de la préparation de la soupe miso et des nouilles soba froides. 

onsen tamago sur fond de bois

Onsen Tamago – Oeufs Parfaits Japonais

Des œufs soyeux et satisfaisants cuits lentement selon la méthode japonaise traditionnelle… Un plat signature de la street food nipponne !
Imprimer la recette Pinner la recette
5/5 (1 vote)
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 30 minutes
Type de plat: Entrée, Plat principal
Cuisine: Japonaise
Portions: 2 personnes
Calories: 141kcal
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 4 œufs à température ambiante
  • 1 litre d’eau
  • 200 ml d’eau froide

Sauce

  • 100 ml de dashi vous pouvez le réaliser à partir de dashi en poudre
  • 1 cuillère à soupe de mirin
  • 2 cuillère à soupe de sauce soja light
  • 1 cuillère à café de champignon shiitake séché, en poudre, ça se râpe facilement
  • 3 cuillères à soupe de katsuobushi
  • 1 morceau de kombu

Garniture

  • Oignons verts émincés

Procédé

  • Dans une casserole avec couvercle, portez l’eau à ébullition
    1 litre d’eau
    eau qui bout
  • Une fois l’eau bouillante, retirez la casserole du feu et ajoutez l’eau froide.
    200 ml d’eau
  • Ajoutez les œufs dans l’eau, remettez le couvercle et laissez-les reposer dans le bain chaud pendant 17 minutes hors du feu.
    4 œufs
    oeufs dans l'eau
  • Pendant ce temps, dans une autre casserole mélangez le dashi, le mirin, la sauce soja light et le shiitake. Portez à ébullition à feu moyen.
    100 ml de dashi, 1 cuillère à soupe de mirin, 2 cuillère à soupe de sauce soja light, 1 cuillère à café de champignon shiitake
    sauce qui bout
  • Dès que ça bout, attendre 1 min puis retirez la casserole du feu
  • Ajoutez le katsuobushi et le kombu. Laissez infuser pendant deux minutes, puis filtrez la sauce avec une étamine.
    3 cuillères à soupe de katsuobushi, 1 morceau de kombu
    katsuobushi et kombu dans sauce
  • Écalez délicatement les œufs en prenant soin de ne pas les abîmer.
  • Disposez deux œufs dans chaque bol, puis versez la sauce jusqu’à ce qu’ils soient à moitié immergés.
    oeufs dans sauce
  • Ajoutez une touche finale avec une garniture de jeunes oignons pour une note fraîche et croquante.
    Oignons verts

Notes

Essayez d’être précis dans les mesures de l’eau et de la température afin d’obtenir pile poil la bonne texture d’oeuf

Nutrition

Calories: 141kcal | Féculents: 1g | Protéines: 13g | Fat: 9g | Lipides saturés: 3g | Graisses polyinsaturées: 2g | Graisses monoinsaturées: 3g | Graisses trans: 0.04g | Choléstérol: 328mg | Sodium: 358mg | Potassium: 182mg | Fibre: 0.03g | Sucre: 1g | Vitamine A: 477IU | Calcium: 68mg | Fer: 2mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Sources culinaires

Pour cette recette, je me suis basé pour les temps de cuisson des oeufs sur celle de Just One Cookbook, qui a écrit un très bel article sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette