oyakodon sur fond de bois

Oyakodon – Bol de Poulet et Oeuf Japonais

Savourez l’essence de la cuisine japonaise avec l’Oyakodon : un plat réconfortant, simple et rapide à préparer. En moins de 30 minutes, offrez-vous une escapade culinaire où tradition et délice se fondent en une expérience unique.

L’Oyakodon, qu’est-ce que c’est ?

Au Japon, si l’on veut manger sur le pouce ce ne sera pas un sandwich ou un hamburger mais plutôt des spécialités locales telles que les nouilles et les plats de donburi. Parmi ces derniers, l’Oyakodon (親子丼) ou Oyako Donburi (親子丼ぶり), se démarque nettement.

Particulièrement prisé lors des déjeuners pressés. Entourant les quartiers de bureau, des foules de travailleurs se rassemblent dans de petits établissements pour savourer ce repas efficace et réconfortant.

oyakodon sur fond de bois
Vous pouvez parfaitement vous passer du jaune d’oeuf cru

L’Oyakodon, qui se traduit littéralement par “bol parent-enfant” (親子丼), est une représentation poétique de la tradition culinaire familiale japonaise, où le “parent” (le poulet) et l'”enfant” (l’œuf) se réunissent harmonieusement. Ces ingrédients, mijotés dans une sauce sucrée-salée à base de dashi, sont soigneusement disposés sur un lit de riz. Cette combinaison crée un contraste irrésistible de textures et de saveurs, rendant chaque bouchée mémorable et désirée.

Ce plat n’est pas seulement un favori des restaurants depuis longtemps, mais il est également un pilier dans les foyers japonais, symbolisant le confort et la chaleur d’un repas familial. L’Oyako Donburi (親子丼ぶり) incarne la simplicité, la tradition, et le lien entre les générations, offrant une expérience culinaire qui va bien au-delà de sa simplicité apparente, et rappelant les valeurs de partage et de convivialité au cœur de la cuisine japonaise.

Un Donburi ?

L’Oyakodon (親子丼) est un membre éminent de la vaste famille des donburi, une catégorie de plats japonais qui célèbre la simplicité et la richesse des saveurs dans un seul bol. Les donburis se caractérisent par leur présentation dans un grand bol de riz d’environ 15 cm de diamètre, garni de diverses toppings. Cette méthode de service n’est pas seulement pratique mais elle permet aussi une fusion parfaite des saveurs entre le riz et ses accompagnements.

En gros: “j’ai frit du porc et je l’ai mis sur du riz avec une ‘tite sauce” c’est un repas non équilibré, mais “Pour midi, j’ai dégusté un délicieux Katsu-donburi”, ça fait tout de suite plus classe auprès des collègues.

Parmi les variantes les plus populaires, on trouve le Gyudon (牛丼), où de fines tranches de bœuf, et non de porc comme il pourrait parfois être mal interprété, mijotent avec des oignons dans une sauce légère, créant une harmonie de saveurs douces et salées.

Le Katsudon (カツ丼), quant à lui, présente des tranches de porc panées et frites, recouvertes d’un œuf battu et cuites à la perfection. Cette combinaison offre une texture croustillante et réconfortante, très appréciée des amateurs de cuisine japonaise.

katsudon sur fond de bois
Ma délicieuse recette de katsudon

Le Tendon (天丼) est une autre variante séduisante, où des pièces de tempura, légumes ou fruits de mer enveloppés d’une pâte légère et frits, reposent sur un lit de riz, apportant un contraste saisissant entre le croquant de la tempura et la douceur du riz.

Enfin, le Kaisendon (海鮮丼) ravit les amateurs de fruits de mer avec ses garnitures de poissons crus divers, offrant une expérience gustative fraîche et délicate, où chaque bouchée est une célébration des trésors de l’océan.

Les ingrédients principaux de l’Oyakodon

ingrédients pour l'oyakodon sur une planche en bois

Le mitsuba est une herbe japonaise semblable au persil. Elle peut être trouvée dans les épiceries japonaises ; omettez-la si elle n’est pas disponible.

Le Togarashi est une poudre de piment japonaise, qui existe en versions ichimi (uniquement des piments) et shichimi (piments mélangés à d’autres aromates séchés). L’un ou l’autre conviendra pour ce plat.

Les hauts de cuisses de poulet sont de loin préférable aux blancs de poulet. Le goût est beaucoup plus intense

Le bouillon dashi, pierre angulaire de la cuisine japonaise, offre une base umami profonde. Utilisez du dashi maison pour une saveur authentique ou simplifiez avec de la poudre de dashi pour une alternative pratique.

Le saké, un alcool de riz japonais, introduit une douceur subtile et aide à équilibrer les saveurs, tout en ajoutant une complexité aromatique.

La sauce soja light infuse le plat d’une riche couleur et d’une saveur salée délicate, sans surcharger les autres ingrédients. Vous pouvez utiliser de la sauce tamari à la place

oyakodon sur fond de bois

Oyakodon – Bol de Poulet et Oeuf Japonais

L'authentique recette de l'Oyakodon : un Donburi japonais réconfortant, simple et rapide à préparer
Imprimer la recette Pinner la recette
4.67/5 (9)
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 20 minutes
Type de plat: Donburi, Plat principal
Cuisine: Japonaise
Portions: 2 personnes
Calories: 559kcal
Auteur: Marc Winer

Equipment

Ingrédients

  • 340 g de hauts de cuisses de poulet désossées, sans peau, finement tranchées
  • 240 ml de bouillon dashi maison ou à partir de poudre de dashi
  • 30 ml de saké
  • 15 ml de sauce soja light
  • 15 g de sucre
  • 170 g d’oignons finement tranchés
  • 3 de jeunes oignons émincés, parties blanches séparées des vertes
  • 2 tiges de mitsuba optionnel
  • 2 œufs + les blancs des oeufs de la garniture

Pour servir

  • 2 portions de riz blanc cuit
  • Togarashi
  • 2 jaunes d'œufs Les blancs servent pendant la recette

Procédé

  • Dans un wok, mélangez dashi, saké, sauce soja et sucre. Portez à ébullition, puis maintenez une ébullition soutenue.
    dashi dans wok en ébullition
  • Ajoutez l’oignon et les parties blanches des jeunes oignons. Cuisez environ 5 minutes jusqu’à demi-tendreté.
    oignons dans wok
  • Ajoutez le poulet. Cuisez en remuant jusqu’à cuisson complète et réduction de moitié du bouillon, 5 à 7 minutes pour des hauts cuisses ou 3 à 4 minutes pour de la poitrine.
    poulet dans wok
  • Incorporez la moitié des oignons verts et le mitsuba. Ajustez le goût avec plus de sauce soja ou sucre si nécessaire.
    jeunes oignons dans wok
  • Réduisez le feu pour un léger frémissement. Versez les œufs et blancs battus en filet, aidez-vous de baguettes pour répartir.
    oeuf dans wok
  • Couvrez et cuisez les œufs à votre convenance, 1 minute pour des œufs coulants ou 3 minutes pour mi-fermes.
    oeufs cuits dans wok

Pour servir

  • Mettez le riz chaud dans un grand bol ou des bols individuels.
  • Ajoutez le mélange œuf et poulet avec l’excès de bouillon.
  • Ajoutez un jaune d'œuf au centre de chaque bol.
  • Garnissez avec les oignons verts restants et du togarashi.

Notes

Pas besoin d’utiliser du Dashi maison.
Les oeufs supplémentaires sont facultatifs mais les blancs en plus apportés durant la recette ainsi que les jaunes crus de la fin amènent vraiment une belle texture onctueuse

Nutrition

Calories: 559kcal | Féculents: 20g | Protéines: 39g | Fat: 33g | Lipides saturés: 9g | Graisses polyinsaturées: 7g | Graisses monoinsaturées: 13g | Graisses trans: 0.2g | Choléstérol: 469mg | Sodium: 1047mg | Potassium: 719mg | Fibre: 2g | Sucre: 12g | Vitamine A: 774IU | Vitamine C: 10mg | Calcium: 133mg | Fer: 3mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette