kai lan sur fond blanc

Le Kai Lan ou brocoli chinois, qu’est-ce que c’est ? Comment le cuisiner ?

Qu’est-ce que le kai lan? 

En Asie, on l’appelle aussi gai lan, mais par ici, on le désignera plus souvent par “brocoli chinois” “chou frisé chinois”. Mais qu’est-ce que le kai lan? C’est une variété de chou originaire du sud de la Chine qui n’a pourtant pas le goût caractéristique du chou… Il se rapproche plus du brocoli, d’où sa dénomination française.

C’est un légume annuel qui peut survivre au froid hivernal. En termes d’apparence, le kai lan ressemble beaucoup au chou frisé ou à la laitue romaine. Il pousse en touffes de feuilles épaisses et plates à partir de petites fleurs blanches ou jaunes. Détail qui a son importance: tout se consomme, les feuilles et les tiges, tout comme les fleurs. 

kai lan en terre

Origine du kai lan

On considère que le kai lan poussait surtout en Europe dans le passé. Les Portugais l’ont importé en Chine, et depuis, il est plus consommé en Asie. Les Chinois se sont finalement réapproprié le kai lan pour en faire un élément central de la cuisine chinoise

Quel est le goût du kai lan? 

Le kai lan a une saveur qui se rapproche davantage du brocoli que du chou qu’on connaît. Et pourtant, il est plus doux et plus sucré que le brocoli. Dans la cuisine asiatique, on aime jouer sur la complexité des plats; ainsi, le goût du kai lan y est particulièrement intense.

Toutefois, sa saveur s’atténue quelque peu quand il est cuit. Ce genre de légume a une forte tendance à absorber les huiles et les graisses, permettant à toutes fins utiles de bien allier les saveurs de votre plat. 

Le kai lan en cuisine

Avec le kai lan, tout est possible. Au wok, bouilli, ou cuit à la vapeur, il reste un légume très facile à cuisiner. Faites simplement fondre un morceau de beurre dans une poêle, faites-y revenir le kai lan et le tour est joué. Simple mais efficace.

Si vous voulez vous aventurer du côté de la cuisine asiatique, il vous faudra un peu plus d’ingrédients. N’hésitez pas à utiliser de l’ail, des graines de sésame, des oignons frits, du gingembre…. Faites bouillir les tiges et les feuilles, égouttez le tout et arrosez votre kai lan de sauce huître. (Scrollez plus bas pour une recette formelle)

Le goût sucré-salé de la sauce sera absorbée et s’associera parfaitement bien à ce type de légume. Vous pouvez aussi le faire sauter avec de la viande de boeuf ou du poisson. Le riz et la nourriture frite sont également de très bons accompagnements. 

Vous pouvez le substituer au chou chinois dans cette recette de nouilles sautées au bœuf

Bienfaits du kai lan

On le retrouve dans une multitude de plats chinois, et pourtant, la valeur nutritive du kai lan est assez pauvre, et est donc très peu calorique. En revanche, ce légume est riche en vitamines A et C. 

C’est une grande source de calcium, de fibres et de fer; l’ajouter dans votre routine alimentaire peut aider à renforcer votre système immunitaire. Bref, le kai lan apporte tous les bons minéraux nécessaires pour une bonne santé. 

Où trouver du kai lan? 

Bonne nouvelle, c’est un légume qu’on peut trouver toute l’année sur le marché! Il est un peu plus rare d’en trouver dans nos commerces, mais on trouve bien évidemment plusieurs variétés de kai lan dans des épiceries asiatiques.

Choisissez-le frais; le kai lan doit être d’un vert vif et uniforme. Si vous voulez consommer les fleurs, veillez à ce qu’elles ne soient pas trop vieilles et donc pas trop ouvertes. 

Comment conserver le kai lan? 

Comme la plupart des choux, le kai lan est un légume qui se conserve une semaine lorsqu’il est frais. Placez-le dans un sac de congélation à mettre dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, vous pourrez alors optimiser sa conservation. 

kai lan à l'ial et sauce huître

Kai lan sauté à l’ail et à la sauce huître

Une recette rapide et facile de sauté de kailan (brocoli chinois ou chou frisé chinois) dans une sauce aux huîtres infusée à l’ail
Imprimer la recette Pinner la recette
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 5 minutes
Temps total: 15 minutes
Type de plat: Accompagnement, Dim Sum
Cuisine: Chinoise
Mot-clef: brocoli chinois, kailan
Portions: 4 personnes
Calories: 19kcal
Auteur: Marc Winer

Ingrédients

  • 2 gousses d'ail émincées
  • 250 g de kaïlan
  • 2 cuillères à soupe d'huile végétale

Pour la sauce

Pour épaissir la sauce :

  • 2 cuillères à café de fécule de maïs
  • 1.5 cuillère à soupe d'eau

Procédé

  • Coupez les extrémités dures et coupez le kai lan en deux, dans le sens de la longueur. Laver soigneusement pour éliminer les particules de terre et les gravillons. (Si vous utilisez d’autres variétés de kailan, veuillez lire les notes de recette ci-dessous). Égoutter l’excès d’eau et réserver.
  • Dans un petit bol, mettre les ingrédients de la sauce et remuer pour bien mélanger. Faites un test de goût et ajustez les quantités d’ingrédients en fonction de vos goûts. Dans un autre bol, mélanger la farine de maïs et l’eau.
  • Faites chauffer un wok à feu moyen. Lorsque le wok est chaud, réduire à feu doux, ajouter l’huile de cuisson. Ajoutez l’ail émincé et remuez continuellement jusqu’à ce que l’ail commence à prendre une couleur légèrement dorée. Éteignez le feu et retirez immédiatement l’ail avec une écumoire (remarque : l’ail brûle rapidement une fois qu’il est doré et aura un goût amer). Laissez l’huile infusée à l’ail dans le wok.
  • Faites chauffer le wok (avec de l’huile infusée à l’ail) à feu vif. Lorsqu’il est à nouveau chaud, mettre les légumes d’un seul coup et faites sauter vigoureusement pendant 1 minute, ou jusqu’à ce que les tiges et les feuilles commencent à peine à ramollir et à devenir molles.
  • Ajouter la sauce et épaissir avec la solution de fécule de maïs jusqu’à la consistance désirée (n’oubliez pas de remuer vigoureusement la solution de fécule de maïs avant de l’ajouter). Dresser sur une assiette de service, garnir de morceaux d’ail frits et servir immédiatement.

Notes

#1. Selon la variété de kailan que vous cuisinez, vous devrez peut-être jeter ou éplucher la couche fibreuse externe plus dure des tiges de kai lan à l’aide d’un couteau de cuisine à lame courte. Cela permettra également aux tiges de kai lan de cuire rapidement et de minimiser le risque de surcuisson.
#2. Si vous cuisinez une variété à longue tige où les tiges doivent également être cuites, il est recommandé de séparer les feuilles des tiges et, lorsque vous êtes prêt à faire sauter, de faire d’abord frire les tiges jusqu’à ce qu’elles soient légèrement ramollies, suivies de les feuilles. Alternativement, après avoir épluché la couche fibreuse externe et dure, vous pouvez trancher les tiges finement si les tiges sont assez épaisses. De cette façon, les tiges et les feuilles peuvent être sautées dans l’huile chaude en même temps.
#3. Vous pouvez combiner les ingrédients de la sauce et la solution de fécule de maïs directement dans le même bol, mais il sera plus difficile de contrôler la consistance de la sauce. Avec l’expérience, vous pourrez savoir quelle quantité de solution épaississante est nécessaire pour la quantité de sauce que vous préparez.

Nutrition

Portion: 100g | Calories: 19kcal | Féculents: 3g | Protéines: 1g | Fat: 1g | Lipides saturés: 0.1g | Graisses polyinsaturées: 0.4g | Graisses monoinsaturées: 0.2g | Graisses trans: 0.003g | Sodium: 128mg | Potassium: 57mg | Fibre: 0.1g | Sucre: 0.3g | Vitamine A: 164IU | Vitamine C: 2mg | Calcium: 20mg | Fer: 1mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !
Tu veux discuter ?Rejoins les 100 000 membres du groupe Facebook officiel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette