banh bo sur fond de bois

Bánh bò nướng – Gâteau Vietnamien “nid d’abeilles”

Un joli gâteau vietnamien aux couleurs estivales qui promet légèreté et douceur en fin de repas !

Aller à la recette
Pas encore de notes

Noix de coco et pandan… Ça sent les vacances à plein nez ! Voici une recette de dessert frais et aéré de la cuisine vietnamienne, qu’on aime tout particulièrement pour sa texture à la fois légère à l’intérieur et croustillante à l’extérieur.  Franchement, entre ça et les banh cam, je ne sais pas ce que je préfère.

Qu’est-ce que le Banh bo ? 

Le Banh bo est un dessert vietnamien, type gâteau au pandan cuit au four. En vietnamien, “Banh bo” veut littéralement dire “gâteau de vache”, pour la simple et bonne raison que la texture intérieure du gâteau ressemble à celle de la muqueuse de l’estomac d’une vache. Pas très ragoûtant dit comme ça allez-vous me dire…

Histoire que ce soit plus parlant (et plus attrayant…!), on l’appelle aussi “gâteau en nid d’abeille”, de par les alvéoles que le gâteau présente après cuisson. De visu, ça ressemble grosso modo à un sponge cake de couleur verte particulièrement apprécié pour son moelleux et son parfum.

Il est composé essentiellement de pandan (plante comestible au goût vanillé), d’œufs, de lait de coco, de farine de riz et de fécule de tapioca. On le sert parfois avec une sauce au lait de coco sucrée, des cacahuètes ou des graines de sésame grillées.

mochis
La pâte du mochi est un lointain cousin niveau texture

C’est d’ailleurs une bonne manière de jouer sur les contrastes puisque côté texture, le Banh bo est un gâteau très léger, doux et aérien; tout ce qu’on aime pour les jours chauds qui pointent le bout de leur nez ! 

D’où vient le Banh bo ?

Pendant la domination chinoise au Vietnam de 111 avant J.-C. à 980 après J.-C., les Chinois auraient introduit ce qu’ils appelaient le “gâteau au sucre blanc” dans leurs colonies. Le Banh bo serait donc une invention chinoise à ses débuts !

On l’appelait alors “Bai thang gao”, signifiant littéralement “gâteau au sucre blanc”. Celui-ci avait un goût à la fois sucré, acidulé, voire même un peu aigre, notamment à cause de la fermentation de certains ingrédients.

Au fil des années, le Vietnam a fini par revisiter et transformer la recette pour arriver à ce qu’on connaît à l’heure actuelle. Le fameux gâteau est devenu plus spongieux, plus moelleux et plus délicat.

On a aussi abandonné sa couleur blanche pour lui donner une esthétique quelque peu plus éclatante grâce aux feuilles de pandan ! On dit d’ailleurs que la couleur verte aurait été adoptée pour permettre aux vendeurs ambulants d’attirer leur clientèle. Particulier, oui, mais ça fait son effet !

Les ingrédients principaux du Banh Bo

Banh bo ingrédients

L’extrait de pandan: on l’appelle “la vanille de l’Asie”, c’est un élément riche de ses arômes qu’on met au centre de ce plat. Néanmoins, il reste léger et discret. L’extrait de pandan est indispensable pour parfumer et donner sa couleur caractéristique au gâteau. 

Le lait de coco: onctuosité et douceur garanties. Le lait de coco non sucré (autant le préciser !) donne une saveur riche et crémeuse à la préparation tout en donnant ce goût de coco, synonyme de douceur et de vacances bien méritées… Histoire de voyager, même en cuisine !

La fécule de tapioca: l’amidon de tapioca est fabriqué à partir du manioc, et c’est aussi cet élément-là qui crée la texture “nid d’abeille” pendant la cuisson ! 

La farine de riz: c’est la farine “à-tout-faire” en Asie. Elle va permettre de donner un peu de corps au gâteau et conserver sa forme particulière. Veillez à utiliser de la farine de riz ordinaire et non de la farine de riz gluant… Au risque d’être surpris !

Les œufs: ceux-ci permettent simplement de lier les ingrédients ensemble et donner sa structure et sa tenue au Banh bo. 

Le sucre: en sachant que le lait de coco n’est pas sucré, l’ajout de sucre ne sera pas de trop. Le gâteau n’en sera même que plus doux. 

Conseils pour un Banh bo inratable

Le risque avec cette recette, c’est que le gâteau s’effondre. On cuit le gâteau pour créer un motif “nid d’abeille”, et c’est souvent là que ça se complique… Afin d’obtenir cette texture alvéolée justement, je vous recommande de battre tout légèrement les oeufs à la fourchette, sans trop mélanger. C’est là que tout se joue.

Un des secrets du gâteau nid d’abeille est d’éviter d’incorporer de l’air dans la pâte . Il faut en effet une pâte dense – la levure chimique fera son travail pour créer les stries qui parcourent le gâteau. Si vous fouettez la pâte comme pour d’autres gâteaux, elle serait trop fine et instable pour retenir les alvéoles d’air, et s’effondrerait en refroidissant après avoir bien monté dans le four.

banh bo sur fond de bois

Bánh bò nướng – Gâteau Vietnamien “nid d’abeilles”

Un joli gâteau vietnamien aux couleurs estivales qui promet légèreté et douceur en fin de repas !
Imprimer la recette Pinner la recette
Pas encore de notes
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 50 minutes
Temps total: 1 heure 10 minutes
Type de plat: Dessert
Cuisine: Vietnamienne
Portions: 4 personnes
Calories: 451kcal
Auteur: Marc Winer

Equipment

  • Moule à savarin

Ingrédients

  • 250 ml de lait de coco non sucré et entier
  • 2 cuillères à café d’extrait de pandan
  • 6 œufs
  • 3 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 160 g de fécule de tapioca
  • 1 cuillère à soupe de farine de riz
  • 100 g de sucre
  • 2.5 cuillère à café de levure chimique
  • Huile pour graisser le moule
  • 1 poignée de noix de coco râpée pour garnir
  • 80 ml d'eau

Procédé

  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Dans un saladier, cassez les œufs et battez-les légèrement à la fourchette, sans trop les mélanger, pour préserver la texture alvéolée du gâteau.
    6 œufs
    oeufs dans saladier
  • Ajoutez l’huile de coco, l’eau, le lait de coco et l’extrait de pandan, puis mélangez.
    250 ml de lait de coco, 2 cuillères à café d’extrait de pandan, 3 cuillère à soupe d’huile de coco, 80 ml d'eau
    pandan ajouté
  • Dans un bol séparé, mélangez tous les ingrédients secs
    160 g de fécule de tapioca, 1 cuillère à soupe de farine de riz, 100 g de sucre, 2.5 cuillère à café de levure chimique
  • Incorporez les ingrédients secs au mélange d’œufs en remuant lentement jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
    ingrédients secs ajoutés
  • Graissez un moule à savarin avec un peu d’huile et versez-y la pâte.
    Huile pour graisser le moule
    pâte versée dans moule
  • Faites cuire au four pendant 50-55 minutes. Éteignez le four, laissez le gâteau à l’intérieur en entrouvrant la porte pendant 20 minutes.
  • Retirez le gâteau du moule, laissez refroidir, puis ajoutez la noix de coco râpée avant de servir.
    1 poignée de noix de coco râpée

Notes

Le risque avec cette recette, c’est que le gâteau s’effondre. On cuit le gâteau pour créer un motif “nid d’abeille”, et c’est souvent là que ça se complique… Afin d’obtenir cette texture alvéolée justement, je vous recommande de battre tout légèrement les oeufs à la fourchette, sans trop mélanger. C’est là que tout se joue.
Un des secrets du gâteau nid d’abeille est d’éviter d’incorporer de l’air dans la pâte . Il faut en effet une pâte dense – la levure chimique fera son travail pour créer les stries qui parcourent le gâteau. Si vous fouettez la pâte comme pour d’autres gâteaux, elle serait trop fine et instable pour retenir les alvéoles d’air, et s’effondrerait en refroidissant après avoir bien monté dans le four.

Nutrition

Calories: 451kcal | Féculents: 62g | Protéines: 10g | Fat: 20g | Lipides saturés: 14g | Graisses polyinsaturées: 1g | Graisses monoinsaturées: 3g | Graisses trans: 0.03g | Choléstérol: 246mg | Sodium: 169mg | Potassium: 233mg | Fibre: 0.04g | Sucre: 25g | Vitamine A: 356IU | Vitamine C: 1mg | Calcium: 85mg | Fer: 4mg
As-tu réalisé cette recette ?Tague @marcwiner sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note la recette